L’alimentation de votre bébé de 6 à 9 mois

Table des matières

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

À partir de l’âge de six mois et après l’allaitement, l’alimentation de votre bébé devient plus importante. Leurs besoins commencent à être plus importants et le lait maternel, bien qu’ayant d’excellentes propriétés nutritionnelles et étant la meilleure source d’alimentation, ne suffit plus.

Attention au gluten dans l’alimentation !

A ce stade, les céréales sans gluten commencent à être incorporées progressivement. Le gluten est une glycoprotéine que l’on trouve dans les graines de nombreuses céréales combinées à de l’amidon. Certains bébés naissent avec une certaine intolérance à cette substance, ils sont connus sous le nom de cœliaques . C’est pourquoi la glycoprotéine est incorporée à partir de sept mois, lorsque le système immunitaire est plus fort.

Les repas

Au moment des repas, la purée de légumes mélangée à de la viande rouge, du poulet ou de la dinde est la plus conseillée. Les légumes peuvent être ceux que vous utilisez habituellement sans problème : poireau, carotte, pomme de terre… En revanche, les épinards, la betterave, le chou et la partie verte des blettes sont à éviter car ils contiennent des nitrates (déconseillés aux nourrissons selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments).

A partir de sept mois, vous pouvez introduire le poisson blanc puis, à huit mois, le poisson gras. Il est conseillé d’ajouter un jaune d’œuf cuit à la purée de légumes deux fois par semaine.

Le goûter idéal

Pour le goûter, la bouillie de fruits est une source extraordinaire de vitamines. Vous pouvez commencer par la poire, la pomme ou la banane et ajouter progressivement d’autres fruits, à l’exception des fraises et du kiwi qui, en raison de leur plus grand risque d’allergie, doivent être reportés à l’âge de 12 mois.

N’oubliez pas de ne pas ajouter de sel, de sucre ou de miel à l’alimentation de votre bébé. Et n’oubliez pas que malgré l’incorporation d’autres aliments, le lait reste très important, nécessitant un apport quotidien d’environ 500ml (millilitres).

Source de l’image : http://ow.ly/KGRw5

Les articles qui peuvent vous intéresser :
La fête des pères. Mon père me gâte
La fête des pères. Mon père me gâte

La fête des pères approche, une célébration exclusivement réservée à ceux qui aiment la paternité, mais ces dernières années, elle a beaucoup

Nos derniers test de produits :
Recevoir nos conseils gratuitement:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *