La fin du congé de maternité

Table des matières

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

La fin du congé de maternité est proche, mais pas de panique, elle est proche pour celles qui n’ont plus que quelques jours pour reprendre le travail. Une période difficile dans la vie des nouvelles mères.

Le congé de maternité est un droit des femmes qui donnent naissance ou adoptent un bébé, une longue période de 16 semaines (on discute actuellement en Europe de l’opportunité de l’étendre à 20) qui est parfois combinée avec les vacances correspondantes et même avec 15 jours pour l’allaitement, s’étendant ainsi jusqu’à presque six mois d’inactivité au travail. Cette période est très agréable car, outre l’adaptation à la nouvelle situation familiale, elle permet de renforcer le lien avec votre bébé et de le voir grandir dans les premiers mois de sa vie, mais que se passe-t-il lorsque le congé de maternité prend fin ?

Tout a un début mais aussi une fin, et le congé de maternité n’est pas différent, alors aujourd’hui nous voulons vous aider à mieux assimiler ce moment difficile pour la plupart d’entre nous, mais parfois un soulagement pour beaucoup car elles se sentent enfin à nouveau utiles dans leur travail et en même temps elles changent de décor.

Symptômes de la fin du congé de maternité

Il ne faut pas oublier que la maternité favorise les comportements obsessionnels, il faut donc éviter au maximum que cette éventuelle obsession s’empare de vous, vous empêchant de reconstruire votre vie.

L’agitationet le manque de concentration sont les symptômes les plus courantschez les mères qui travaillent loin de chez elles après leur congé de maternité. Il est naturel de penser à chaque minute à ce que sera le bébé et le fait de sursauter lorsque vous entendez quelqu’un vous appeler au téléphone est un autre signe de l’état d’anxiété dans lequel peuvent se trouver certaines mamans.

L’anxiété de séparation et le stress au travail dus à ce qui semble être, surtout au début, une grande incompatibilité pour concilier vie professionnelle et vie familiale, apparaissent soudainement dans les derniers jours du congé de maternité, mais aujourd’hui nous voulons vous aider à la surmonter.

  1. Que vous les ayez confiés à la crèche ou à un parent, vous devez avoir la certitude qu’ils sont non seulement bien encadrés mais qu’ils découvrent aussi de nouveaux environnements dont ils tireront de nombreux enseignements. Faites confiance aux gens et ne trouvez pas en eux une source de jalousie ou de rivalité, car chacun joue légitimement son rôle.
  2. Ne montrez pas de chagrin à propos de la séparation ou vous le lui ferez remarquer aussi.
  3. Ne vous reprochez pas de laisser votre bébé entre d’autres mains, car si vous le faites cela affectera votre bien-être et vous ne pourrez pas vous le sortir de la tête, ce qui vous fera souffrir encore plus inutilement.
  4. Essayez de ne pas penser constamment au bébé, car cela ne vous aidera pas et vous ne pourrez pas changer la situation. Vous devriez concentrer votre énergie sur votre travail, en pensant à votre formation et à votre validité en tant que travailleuse.
  5. Essayez de ne pas monopoliser les conversations lors du déjeuner ou du dîner avec vos collègues, surtout si certaines d’entre elles ne sont pas mères. Il est également déconseillé de faire sienne l’expérience d’une collègue qui a vécu la même chose, car chaque personne et chaque situation sont différentes et votre profil de mère n’est probablement pas comparable au sien.
  6. Ne changez pas vos habitudes comportementales lorsque vous la revoyez après le travail. N’abusez pas de votre attention sur lui ou vous générerez d’autres types de problèmes.

En bref, il s’agit de se préparer à l’avance à la fin du congé de maternité et de ne pas souffrir inconsciemment de la séparation d’avec votre bébé. C’est quelque chose que beaucoup d’entre nous ont vécu et cela ne peut mettre en péril ni notre relation affective avec le bébé ni notre travail, qui nous permet de continuer à élever nos enfants dans la dignité.

Image : http://pixabay.com/es/embarazada-mam%C3%A1-mujer-maternal-453200/
Les articles qui peuvent vous intéresser :
La fête des pères. Mon père me gâte
La fête des pères. Mon père me gâte

La fête des pères approche, une célébration exclusivement réservée à ceux qui aiment la paternité, mais ces dernières années, elle a beaucoup

Nos derniers test de produits :
Recevoir nos conseils gratuitement:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *