Mon bébé n’arrête pas de pleurer

Table des matières

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Il est facile de trouver des mamans désespérées qui pleurent « mon bébé n’arrête pas de pleurer ». Les pleurs d’un bébé peuvent devenir un problème très compliqué pour toute mère, en particulier pour les nouvelles mères. Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles votre petit bout de chou pleure.Si votre bébé n’arrête pas de pleurer, la première chose à faire est de trouver le problème, c’est-à-dire de trouver la raison de cette situation, qui peut devenir très stressante pour vous et votre bébé.

Voici quelques recommandations pour vous aider à arrêter les pleurs de votre bébé de la meilleure façon possible.

Raisons pour lesquelles un bébé n’arrête pas de pleurer

La faim

La meilleure façon de vérifier si votre bébé a faim est en insérant un doigt dans sa bouche. S’il commence à téter, il est temps de le nourrir. Il s’agit de la première étape pour vérifier si votre bébé ne s’arrête pas de pleurer, car vous devez répondre à ses besoins les plus fondamentaux, comme l’alimentation.

Fièvre

La fièvre chez les jeunes enfants varie très facilement à cet âge. Ils traversent un grand changement et toute variation du temps, aussi minime soit-elle à nos yeux, peut les rendre malades. Si la fièvre est supérieure à 38ºC, rendez-vous au service de pédiatrie pour une mise en observation.

Fatigue

Lorsque votre petit se frotte les yeux, se touche les oreilles ou est plus irritable que d’habitude, cela signifie qu’il est fatigué et que vous devez l’emmener faire une sieste dans son lit. Attention !

Plaies

Les irritations cutanées causées par des selles et/ou des urines humides peuvent être très douloureuses et inconfortables pour votre enfant. Par conséquent, il est très important de changer la couche de votre bébé lorsque cela est nécessaire.

Chaud ou froid

L’une des tâches inachevées de l’organisme des nouveau-nés est la régulation de leur température corporelle. Jusqu’à l’âge de quelques années, ils ne savent pas ce qu’ils ressentent !

Les coliques

sont très fréquentes au cours des trois premiers mois de la vie d’un nourrisson. Il est recommandé de placer le bébé dans la posture appelée « le tigre dans l’arbre » ou d’appliquer un massage du ventre.

L’ennui

Dans ces cas, la meilleure chose à faire est de stimuler le bébé par la voix. Un truc qui marche est de leur parler sur un ton doux, de l’élever légèrement puis de le baisser à nouveau.

L’agacement

Rappelez-vous qu’ils ne savent pas encore s’exprimer. Il sera donc difficile pour eux de vous communiquer lorsque quelque chose les dérange – vous devez penser que cela vous dérangerait vous ! Parfois, les étiquettes sur les vêtements ou les fils lâches dans les chaussettes peuvent provoquer une gêne.

Douleur

L’obstruction nasale est très fréquente chez les nourrissons. Si vous détectez que votre enfant a du mucus, vous pouvez acheter une canule, l’insérer dans son nez et aspirer.

Effrayé

Les visites de la famille et des amis peuvent être accablantes pour votre bébé, il est donc conseillé de les réguler, sans pour autant le surprotéger, car il doit s’habituer aux voix, aux bruits et aux sons du monde réel et surtout de votre environnement.

Cela peut sembler plus difficile au début, mais une fois que vous aurez acquis de l’expérience et que vous serez attentive à tous les signaux que votre bébé vous envoie, vous verrez rapidement pourquoi votre bébé pleure et vous saurez comment réagir.

Source de l’image : http://ow.ly/KhpjE

Les articles qui peuvent vous intéresser :
Nos derniers test de produits :
Recevoir nos conseils gratuitement:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *