Exercices post-partum pour une meilleure récupération

Table des matières

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Les exercices post-partum sont fortement recommandés après l’accouchement afin de récupérer plus rapidement votre condition physique, bien que vous ne puissiez commencer que 4 à 6 semaines après la naissance de votre bébé.

Oui, mes amis, c’est le prix à payer pour être tombée enceinte. Notre corps se dilate pour accueillir notre bébé, mais une fois le bébé né, comment remettre notre corps en forme ? Eh bien, c’est pour cela que je suis ici, pour vous aider avec quelques humbles conseils.

La première chose que vous devez savoir est que vous ne pourrez pas commencer ces exercices avant quelques semaines après l’accouchement, et tant que vous vous sentirez bien. Une autre recommandation est de commencer lentement, sans trop d’efforts, sinon vous en paierez les conséquences. Prêt à commencer le cours ? Alors allez-y.

Renforcez vos bras avec des exercices post-partum

La flaccidité des bras est considérable après 9 mois de grossesse, alors mettez-vous à genoux, à quatre pattes, le dos droit, et posez vos mains sur le sol légèrement écartées de la perpendiculaire de vos épaules. Commencez par plier les coudes, en gardant l’abdomen contracté et le dos droit, en laissant votre menton tomber vers le sol mais sans le toucher. Ces mouvements doivent être répétés de haut en bas par séries de 10 répétitions 3 fois de suite. Si vous n’y arrivez pas, réduisez le nombre de répétitions, mais sans les modifier.

Exercices de Kegel pour le plancher pelvien

Vous devrez peut-être faire travailler votre plancher pelvien, surtout si vous avez eu des points de suture et qu’il est gonflé ou meurtri. L’objectif est d’améliorer la circulation dans le plancher pelvien pour minimiser les problèmes de miction.

L’exercice consiste à s’allonger sur le dos, à lever les genoux sans décoller les pieds du sol, à contracter les muscles vaginaux pendant 10 secondes avant de les relâcher et de revenir à la position normale. Attention à ne pas contracter les muscles des jambes ou des abdominaux en même temps, ce n’est pas bon. Seulement le muscle du vagin. Répétez cet exercice jusqu’à 8 ou 10 fois par série, et essayez de faire 3 séries d’affilée à différents moments de la journée.

Renforcer l’abdomen I

En basculant votre bassin, vous pouvez probablement renforcer la zone qui en a le plus besoin après la grossesse, c’est-à-dire l’abdomen. Placez-vous dans la même position que dans l’exercice précédent (Kegel) et commencez à inspirer et à expulser votre abdomen tout en soulevant le coccyx (extrémité de la colonne vertébrale) vers le nombril mais sans décoller les hanches du sol ou les pieds, en contractant les fesses dans la position la plus haute, tenez quelques secondes et détendez-vous. Cette fois, nous ferons des répétitions de 10.

Renforcement de l’abdomen II

Pour terminer le cours d’aujourd’hui, un autre exercice post-partum qui aidera à renforcer les muscles abdominaux. Elle consiste à s’allonger sur le dos, les genoux pliés, et à placer les mains derrière la tête. Comme dans l’exercice précédent, vous devez inspirer de l’air et, en l’expulsant, essayer de décoller légèrement vos bras et votre tête du sol sans décoller votre dos du sol, tout en contractant votre abdomen. Une fois en l’air, maintenez la position pendant quelques secondes et revenez doucement à la position initiale. Vous devez répéter cet exercice 10 fois et vous constaterez progressivement les progrès.

Eh bien, c’est assez pour aujourd’hui. Maintenant, c’est l’heure de la douche. J’espère vous avoir aidé à améliorer votre condition physique grâce à ces exercices post-partum simples.

Les articles qui peuvent vous intéresser :
La fête des pères. Mon père me gâte
La fête des pères. Mon père me gâte

La fête des pères approche, une célébration exclusivement réservée à ceux qui aiment la paternité, mais ces dernières années, elle a beaucoup

Nos derniers test de produits :
Recevoir nos conseils gratuitement:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *