Comment développer l’intelligence émotionnelle chez vos enfants

Table des matières

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

L’intelligence émotionnelle est parfois plus importante que l’intelligence intellectuelle . C’est ce qui nous aide à être des personnes socialement compétentes, à comprendre nos émotions et celles des autres, à avoir plus confiance en nous et peut-être à être plus heureux, c’est pourquoi de nombreux pères et mères se demandent comment développer l’intelligence émotionnelle chez leurs enfants .

Il est nécessaire d’établir un équilibre dans le développement des capacités rationnelles et de leurs besoins émotionnels et affectifs afin de générer une plus grande sécurité chez eux, en les aidant à entrer en relation, à communiquer et à partager l’espace et les émotions.

Le développement émotionnel à la maison

Dans cette tâche de formation du caractère et de la personnalité des enfants, les parents ont un rôle très important, il faut leur apporter de l’amour et tous les outils utiles pour qu’ils grandissent en bonne santé et renforcés sur le plan émotionnel.

Cette tâche repose sur trois étapes très simples :

1. Regardez-le

La communication non verbale est très importante, elle permet de renforcer les liens affectifs grâce aux gestes quotidiens, quelque chose d’aussi simple que le contact visuel et corporel, les caresses, les gestes, les câlins, les expressions de plaisir lorsque nous nous adressons à eux.

Les bébés communiquent avec nous lorsqu’ils pleurent, ils le font aussi lorsqu’ils nous touchent, lorsqu’ils nous sourient, lorsqu’ils nous regardent. Le contact visuel leur montre que nous sommes là, parfois ils font quelque chose et cherchent une réponse, un regard, un geste, un sourire.

Un regard positif, un geste amical et calme avec lequel ils perçoivent l’affection, l’amour, ce qui leur permet de mieux développer leur cerveau.

2. Parlez-leur

Cela renforce le lien visuel, parlez-leur, expliquez-leur ce que nous faisons ou allons faire, parler au bébé l’aide à comprendre le langage, à parler plus tôt.

Lorsque vous vous adressez à eux avec des mots, vous leur consacrez du temps et un contact visuel. Cela leur montre que vous êtes là pour eux et avec eux, ce qui les aide à se sentir importants dans votre vie. Vous devez rétablir une image de soi efficace, bonne ou positive, il ne s’agit pas de nourrir l’ego, mais d’établir des phrases de confiance comme « tu es très attentionné, j’aime être avec toi, tu es un gars merveilleux ».

3. Réagissez à ses émotions

C’est quelque chose de très simple, riez quand il rit, quand il pleure donnez-lui de l’affection, quand il a un problème parlez-lui, c’est essentiellement avec votre contact visuel et vos mots montrez que vous aimez ou n’aimez pas quand il fait quelque chose, montrez que vous le voyez, que vous l’écoutez, que vous essayez de le comprendre et de l’aider.

Exprimez les émotions que vous ressentez, je suis heureux, je suis fier, je suis même en colère. Nommer les émotions qu’il éprouve et les accepter, établir d’une certaine manière un miroir visuel de ses émotions qui l’aide à comprendre ses sentiments et à les montrer lorsque cela est approprié.

Les articles qui peuvent vous intéresser :
Bébé d’un mois au camping
Bébé d’un mois au camping

Trente jours seulement après la naissance, les vacances d’été sont arrivées et, comme chaque année, nous avons pris la direction du camping,

Recevoir nos conseils gratuitement:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *